Le Médoc du Reggae Sun Ska plutôt que celui des châteaux …

Miné par des inégalités croissantes, le déclin de ses services publics et donc la montée de l’intolérance, le Médoc a terriblement besoin de changer son image pour faire fructifier son énorme potentiel …

-> L’ouverture culturelle plutôt que le repli sur soi !

Nous faisons résolument le choix d’un Médoc favorisant la coopération internationale, les échanges culturels et la créativité.

Déjà, du Café des Langues de Blanquefort au jumelage de Cussac-Fort-Médoc avec Mitsuse (Japon), les médocains s’intéressent à ce qui se passe au delà de l’estuaire ou de l’Atlantique. Notre presqu’île acccueille également des manifestations créatives telles que “l’Echappée belle” ou les “Gueilles de Bonde” …

Il est temps d’aller plus loin. Le plus bel exemple de réussite médocaine susceptible, collectivement, de renouveler notre image est le Reggae Sun Ska. Lancé à Cissac, il a su se développer et sa réputation dépasse aujourd’hui les frontières européennes … Nous devons pérenniser cette expérience et favoriser le retour de ce festival emblématique sur notre sol.

-> L’Ecologie comme facteur d’innovation …

Les énergies renouvelables ont commencé à se développer sur notre territoire (Sainte-Hélène, Brach) … Ce n’est qu’un début car elles produisent actuellement 30% de notre électricité alors que nous visons 100%.

Bien entendu, nous n’avons rien contre la viticulture mais nous préférons les exploitations familiales (et biologiques) aux “châteaux” qui sont encore la vitrine oenotouristique d’une réalité quotidienne où les pesticides et les inégalités sociales risquent un jour de ternir l’image du Médoc dans les catalogues des someliers.

-> La Nature: notre principale richesse!

Actuellement, le tourisme représente 20% des emplois médocains. En misant sur l’éco-tourisme (bien préférable à l’oenotourisme), cette proportion pourrait sensiblement augmenter.

Nous devons donc sanctuariser et promouvoir nos forêts, nos zones humides et nos littoraux!

En conclusion, le Médoc a tout intérêt à ne plus être connu que pour ses vins …