Le Médoc: terre d’innovation énergétique !

 

Le mardi 6 juin, nous serons présents, avec d’autres élus départementaux, avec d’autres candidats écologistes aux législatives, pour visiter le chantier de Puy Bacot à Sainte-Hélène, un des trois parcs photovoltaïques médocains installés par VALOREM, entreprise girondine spécialisée dans la production d’énergies renouvelables.

Ces trois projets ont été définis sur un secteur touché par la tempête de 1999, non reboisé et donc à faible valeur sylvicole. Six atouts majeurs pour un développement durable se conjuguent aujourd’hui pour faire de ces centrales photovoltaïques des projets exemplaires:
la continuité écologique en zone humide,
– une production d’énergie verte équivalente à 30% de la consommation totale du Médoc,
– les retombées économiques pour les entreprises girondines (principalement médocaines),
– les revenus fiscaux induits pour les collectivités locales, le financement participatif citoyen (crowdlending),

– l’insertion sociale et la création d’emplois sur le territoire.

 

Initiée par une entreprise soucieuse de sa responsabilité sociale et environnementale (RSE), la centrale de Puy Bacot est représentative des projets que nous soutenons et que nous souhaitons voir se multiplier sur le territoire médocain. Elle démontre aussi que l’objectif de transformer le Médoc en territoire à énergie positive et de respecter sa nature extraordiaire est source d’emplois non délocalisables et de revenus supplémentaires pour le territoire.

Avec un député écologiste, le Médoc pourrait devenir un véritable de sobriété heureuse et de transition écologique réussie !